F. Le Gall, J. DePrisco, SG. Prescott, S. Budaev, L. Ebbesson, A. Abid, B. Orihuela , I. Rønnestad,, “Using Digital Twin for decision support in RAS feeding processes,” in Aqua Europe , October 2021.

Dans cet article, je présente comment la spécification NGSI-LD peut être utilisée pour gérer des processus complexes de jumeaux numériques dans le contexte d’un système d’aquaculture en recirculation (RAS).

Le modèle de jumeau numérique est basé sur la compréhension de l’organisme entier du poisson en tant qu’agent adaptatif, une théorie biologique robuste et testable qui est mise en œuvre dans le code informatique. Cela signifie que le modèle ne décrit pas seulement un aspect spécifique de la nutrition, de l’énergétique, de la croissance ou du comportement des poissons sous la forme d’une équation ou d’un système d’équations. Au lieu de cela, le jumeau numérique vise à fonctionner comme un organisme numérique simulant les aspects les plus cruciaux de la physiologie, de la neurobiologie et du comportement dans un environnement numérique. L’agent peut donc agir de manière autonome, prendre des décisions en réponse à l’environnement interne et externe avec des rétroactions continues à plusieurs niveaux biologiques. Cela signifie, par exemple, que le système de simulation vise à prédire le comportement volontaire et la prise alimentaire des poissons. Ce jumeau numérique pour l’alimentation permet d’exécuter divers scénarios et prédit la réponse, y compris les effets imprévus, émergents et stochastiques. Une telle capacité fournit un outil indispensable pour l’aide à la décision et l’optimisation opérationnelle et peut être exécutée dans l’environnement de pisciculture de précision contrôlé par l’IA d’iBOSS, développé dans le cadre du projet iFishienci.

Read this paper